N'oubliez pas la promotion du moment !

- 20 % sur TOUT le SITE jusqu'au 13 décembre. Avec le code : LOV20

Contactez-nous au +33(0)4 90 56 91 20

Mon panier

Lovea s'engage

Lovea s'inspire de la nature. Partenaire du CNRS et du Muséum National d'Histoire Naturelle

Nous nous associons à deux institutions de recherche française, le CNRS et le Muséum National d’Histoire Naturelle pour mener à bien un projet à la croisée entre l’écologie et la cosmétique, dans le but de trouver une substance naturelle anti-moustiques efficace.

Chimpanze dans un arbre en Ouganda

En Ouganda, les chimpanzés construisent chaque soir leurs nids dans certains arbres. Des observations scientifiques menées sur les grands singes ont prouvé qu’ils étaient moins sujets aux piqûres de moustiques que les autres mammifères présents dans cette région.

Les chimpanzés choisiraient-ils donc des espèces d’arbres particulières pour construire leurs nids et ainsi éviter les piqûres de moustiques ?

C’est en partant de cette hypothèse et en s’inspirant du monde animal que nous souhaitons trouver une substance naturelle répulsive contre les moustiques.

En effet, l’idée du projet est partie du constat que les maladies à transmission vectorielle sont responsables de plus de 17% des maladies infectieuses, et provoquent plus d’un million de décès dans le monde chaque année d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (2017). Ces vecteurs sont le plus souvent des moustiques, qui sont responsables du paludisme, de la dengue et du Chikungunya ; ou des tiques qui sont responsables de la maladie de Lyme.  

Dans ces conditions, la nécessité de découvrir des méthodes de prévention, de lutte et des traitements innovants respectueux de l’environnement est donc évidente. 

Cette approche unique du comportement des chimpanzés sauvages dans la construction des nids, nous permettra en plus de contribuer à la préservation de l’espèce, de tirer des leçons de leurs comportements. Le but étant d'élucider la compréhension que possèdent les animaux pour l'automédication, afin d’espérer éradiquer un jour le développement des maladies telles que le paludisme notamment.

Un projet inédit, porté par la doctorante, Camille Lacroux nouvelle recrue Lovea, encadrée par les chercheuses Emmanuelle Pouydebat (laboratoire de mécanisme adaptatifs & évolution) et Sabrina Krief (laboratoire eco-anthropologie), ainsi que Sophie Durand (chimiste et coordinatrice scientifique chez Lovea).

Une initiative qui nous permet de porter notre engagement envers la préservation d’une communauté de chimpanzés sauvages en Ouganda.

Moustique photo Macro

 

Grâce à ce partenariat, nous souhaitons perfectionner la formule de notre spray anti-moustiques afin de mieux répondre à nos valeurs de beauté naturelle, dans le respect de l’environnement et continuer à travailler dans une logique d’amélioration permanente.

 

Suivez le travail de Camille à la station de Sebitoli, Parc National de Kibale, en Ouganda